Contre-indications des massages

 

Malgré les nombreux bénéfices des massages bien-être, il existe toutefois des contre-indications qui ne sont pas à négliger :

 

  • Inflammations de la peau : dermatoses, infections cutanées, brûlures, plaies ou cicatrices récentes, plaies ouvertes, coupures...
  • Inflammations des articulations : entorses, déchirures musculaires, ligamentaires…
  • Maladies relatives aux os et squelettes :ostéoporose...
  • Interventions chirurgicales récentes (moins de 3 mois)
  • Maladies infectieuses : bactériennes ou virales, fièvre...
  • Problèmes cardiaques : artériosclérose, hypertension, pace maker…
  • Troubles circulatoires : phlébite, varices...
  • Grossesse (sauf massage spécifique femme enceinte).
  • Un avis médical est nécessaire en cas de cancer.

 

Cette liste ne se veut pas exhaustive.

 

D'une manière générale,

informez votre praticien de toute situation particulière.

 

En cas de doute ayant un rapport avec votre santé, demandez l'avis de votre médecin traitant.

Enfin, assurez-vous de ne pas être allergique à certaines huiles essentielles et végétales.